UN SITE BLINDÉ
DE BONNES IDÉES!

 
Vous êtes ici : Accueil > Les métiers liés à la sécurité > Commissaire de police
Le point sur...
Le Commissaire de police

En France, on compte 1200 commissaires de police. Ce sont les « patrons » de la police nationale, appartenant au corps de conception et de direction de la police nationale. D’où la sélection drastique lors du concours d’entrée. Leur mission s’inscrit dans le cadre des directives données par le ministère de l’Intérieur.

Jusqu’à 2005, il existait trois grades au sein de la profession : les commissaires de police les commissaires principaux et les commissaires divisionnaires. Bien que le Le grade intermédiaire ait disparu,  les commissaires principaux sont toujours en droit de faire usage de ce titre.

C’est un métier qui requiert une très bonne condition physique et psychologique, c’est le cas pour quasiment tous les métiers de la sécurité,  une bonne capacité analytique, du sang-froid ainsi qu’une réelle aptitude au management. 

Recrutement

Le concours externe est ouvert aux titulaires d’un master 2, sanctionnant cinq années d’études. Les candidats doivent être âgés de 35 ans maximum au 1er janvier de l’année du concours, et mesurer au moins 1,60, pour hommes et femmes confondus. Il faut aussi remplir les conditions générales de recrutement de la police nationale. Les candidats se présentant au concours interne sont des fonctionnaires civils et militaires ou agents de l'Etat, des collectivités territoriales, d'un établissement public ou d'une organisation internationale intergouvernementale. La limite d’âge est fixée à 44 ans, et les candidats doivent justifier à la date du concours d’au moins 4 ans de services publics effectifs (hors formations et stages).

Le concours se déroule en deux phases : d’abord les épreuves d’admissibilité, puis les épreuves d’admission. Au programme, dissertation, droit public, droit pénal général, synthèse, entretien d’évaluation et épreuves orales, langue étrangère et épreuve d’exercice physique.

S’il est très sélectif, il est néanmoins possible de présenter ce concours trois fois.

La formation a ensuite lieu à l’Ecole nationale supérieure de police, et dure 2 ans, ponctuée de nombreux stages pratiques. Durant cette formation, l’élève est payé 1580 euros nets par mois.

Salaire et fonctions

Le commissaire de police est un fonctionnaire. Son salaire peut osciller entre 2916 euros nets par mois en début de carrière et 7893 euros nets par mois en fin de carrière.  Sans oublier les primes annuelles.

Selon le service auquel il est affecté, ses fonctions sont très diversifiées : la sécurité publique (police préventive et répressive du quotidien), la police judiciaire (recherche criminelle), les C.R.S. (maintien de l’ordre et de la pais publique) ou bien direction centrale du renseignement intérieur. Chaque service répondant à des besoins précis, on ne peut guère parler d’ « une » fonction du commissaire de police. Chacune est spécifique à son service.

Mais globalement, et ce quel que soit son service, un commissaire de police se doit d’être réactif et très disponible.

Il œuvre à la bonne cohésion au sein de l’équipe de son service, et supervise les opérations, en orientant le travail des enquêteurs par exemple. En résumé, la prévention de l'insécurité et la lutte contre la délinquance constituent l’essence-même de leur mission.

LES CONSEILS DE MR SECURITE

Bien que n’étant pas obligatoires, n’importe quel master 2 permettant de se présenter au concours, des études juridiques sont vivement recommandées, la majorité des épreuves du concours portant sur des sujets de droit.

Le commissaire de police a des responsabilités importantes, et évolue la plupart du temps dans un environnement extérieur tendu, parfois hostile . La résistance nerveuse, l’équilibre personnel et une bonne condition physique sont essentiels pour exercer ce métier  passionnant. 

© Copyright tous droits réservés MR SECURITE 2018

Contact | Mentions légales | Plan du site | Votre publicité sur ce site | Accès Rédacteurs | Réalisation : Danvin Création